Si vous ne visualisez pas correctement le contenu, cliquez ici.

                    #avril 2020
 

L'ACTU : COMMENT S'ADAPTER A LA FERMETURE DES DECHETERIES ?

 
Depuis plusieurs semaines les déchèteries du SIMER ont fermé leurs portes pour respecter les mesures de confinement mises en œuvre au niveau national.

Seulement voilà, le printemps s’installe et avec lui le démarrage d’un nouveau cycle de la vie. A peine les dernières tailles d’hiver terminées, il faut déjà reprendre la tonte de la pelouse et préparer le potager pour les cultures de l’année. 
Vous pouvez donc vous retrouver avec des végétaux sur les bras, sans pouvoir les évacuer. Un casse-tête impossible ? Non, des solutions existent !
 
REDUISEZ LA PRODUCTION DE VOS VEGETAUX
L’adage veut que le meilleur déchet soit celui que l’on ne produit pas. C’est également vrai pour les végétaux !

Voici des solutions réalisables en période de confinement : 
La plus simple est d’augmenter la hauteur de tonte de votre tondeuse. Cela réduira votre volume de tonte, la prolifération des mousses et la quantité de pissenlits. Inversement, l’humidité du sol sera mieux conservée ce qui permettra à votre pelouse de rester verte plus longtemps. 
Vous pouvez également tester la non-ramasse de la tonte. Cela nécessitera des passages plus réguliers mais vous évitera de gérer les volumes de tonte. 

 
Si vous souhaitez gagner du temps, économiser du carburant, favoriser la biodiversité et la présence des auxiliaires dans votre jardin, alors vous pouvez faire le choix de ne pas tondre certains espaces. Vous allez ainsi créer des zones de biodiversité qui peuvent être agrémentées d’allées, de points d’eau et de constructions végétales. 
Vous pouvez également pratiquer la taille douce des arbres et arbustes. Ce mode de taille permet d’accompagner le végétal dans sa croissance tout en réduisant les volumes de branches coupées.

VALORISEZ VOS VEGETAUX CHEZ VOUS
Les végétaux sont des matières organiques issues du sol, et qui peuvent y retourner pour nourrir la vie du sol et ainsi favoriser sa fertilité. Donc en période de confinement (tout comme le reste de l’année !), valorisez chez vous vos végétaux pour enclencher un cercle vertueux de fertilité ! 
Votre tonte est un allié précieux au jardin pour le paillage du potager. Étalez votre tonte sur un espace plat (terrasse, allée…) et laissez-là sécher quelques heures à quelques jours suivant le temps. Vous obtiendrez une sorte de foin que vous pourrez utiliser en paillage à étaler sur 6 à 8 cm d'épaisseur. Cela permet de garder l’humidité du sol, d’améliorer sa structure, de nourrir la vie du sol et de limiter le désherbage.
1h de paillage permet d’éviter 10h de désherbage
.  

 
Vous pouvez également composter une partie de votre pelouse (avec modération !). 
Si vous avez du branchage, pourquoi ne pas valoriser les plus gros diamètres comme tuteurs au jardin ? Plusieurs cultures comme les tomates, haricots à rames, cornichons, sont des plantes grimpantes qui nécessitent un tuteurage. 
Pour aller plus loin, vous pouvez également tester la culture en lasagne (un régal !).  Pour cela vous devez superposer en alternance des couches de matières sèches (paille, feuilles, broyat) et des couches de matières humides (tonte fraiche). Cela va se composter et créer une zone de culture fertile en quelques semaines.
LE BRULAGE DES « DECHETS VERTS »
Pour rappel, le brûlage des « déchets verts » est interdit par la loi depuis 2011 pour des raisons de santé publique, de sécurité incendie et de pollution atmosphérique. Cette pratique est passible d’une amende de 450€
Pour plus d’information : cliquez-ici
À LIRE, À VOIR, À DÉCOUVRIR 
Un guide simple pour vous accompagner dans votre jardin au naturel 
Composteur : un petit tuto pour en fabriquer un soi-même
 
La précédente lettre d'info sur les végétaux reste à votre disposition
L'ORGANIQUE C'EST FANTASTIQUE !
Pour vous désinscrire de notre newsletter et ne plus recevoir nos messages, cliquez ici